Périphéries

Magazine


28 juillet 2014
Créé en décembre 1997,
Périphéries sonde le présent par la bande,
balise les paysages hostiles de figures amies,
hume l'air des villes
pour repeupler les no man's land,
compile les feuilles de route
pour des temps désorientés.
%##1@ Gens de bien - Grande d’Espagne.

Belle et sombre, paru en avril dernier aux éditions Métailié, est le sixième livre traduit en français de Rosa Montero, journaliste à El País et romancière célèbre en Espagne. Après la légère déception de Instructions pour sauver le monde (2010), on la retrouve ici au sommet de son talent. Atroce et féérique, sensuel et déchirant, ce récit d’enfance dans le « Quartier », une périphérie glauque d’une ville indéfinie, envoûte par sa langue intense, fervente, pleinement rendue par la traductrice Myriam Chirousse. L’occasion de republier ici un entretien avec Rosa Montero réalisé en 2004, pour l’hebdomadaire suisse Femina, à l’occasion de la parution en français de La Folle du logis.

[Lire...]
- Juillet 2011
%##3@ Incursions - Et vous, quel travail feriez-vous si votre revenu était assuré ?.

En décembre 2008, usant d’un droit accordé à tout citoyen allemand, Susanne Wiest lançait une pétition en ligne demandant au Bundestag de se pencher sur la question du revenu minimum garanti. Il lui fallait 50 000 signatures ; elle en a obtenu 120 000. Son audition par les députés s’est déroulée le 8 novembre dernier. Travaillant comme maman de jour, et peinant à joindre les deux bouts, elle-même a été ralliée à l’idée par sa rencontre avec Enno Schmidt et Daniel Häni, auteurs d’un film intitulé Le revenu de base - Une impulsion culturelle, qui, après avoir connu un succès fulgurant sur l’Internet germanophone, vient d’être traduit en français. Si le thème a été popularisé en Allemagne et en Suisse, ce n’est pas le cas en France. Dommage, car le revenu de base, pochette surprise plutôt que modèle de société clés en main, ouvre des perspectives passionnantes : il imbrique étroitement aspirations personnelles et collectives, et bouleverse nos idées sur le travail.

[Lire...]
- Décembre 2010
%##1@ Editorial - La reconquête de l’imaginaire, mère des batailles.

« La gauche est morte », écrivait déjà Michel Le Bris en... 1981, dans son livre Le paradis perdu. Il précisait que c’était là une nouvelle qui, loin de n’affecter que les militants de cette sensibilité politique, mettait en crise la société tout entière. Comment reconstruire une vision du monde dont la force d’attraction soit suffisante pour ranimer les énergies et les espoirs évanouis ? La pensée de Le Bris, mais aussi celle de deux autres auteurs, Jacques Généreux et l’Américain Stephen Duncombe, offrent pour cela des pistes intéressantes. Tous trois partagent une conviction : les progressistes resteront condamnés à l’impuissance aussi longtemps qu’ils s’obstineront à vouloir s’adresser aux citoyens non pas tels qu’ils sont - mus par des passions, des émotions, assoiffés d’idées et de fictions -, mais tels qu’ils les fantasment : parfaitement rationnels, raisonnables, motivés uniquement par des intérêts matériels - un modèle improbable auquel eux-mêmes, d’ailleurs, ne correspondent le plus souvent qu’au prix d’hypocrisies ou d’acrobaties morales inutiles.

[Lire...]
- 16 septembre 2009
Plan de quartier
Signalétique empruntée à Ne Pas Plier

Ici, c’est ailleurs... Le site est divisé en quatre rubriques. Les éditos articulent identités et ouverture, Orient et Occident, actualité brute et bulles de rêverie, satire et nuance... Les gens de bien sont des portraits ou des rencontres avec des artistes, des intellectuels dont l’oeuvre nous touche ou nous importe, solidement ancrés dans une histoire si personnelle qu’elle touche à l’universel. Les incursions vous entraînent dans l’exploration de lieux excentrés, singuliers, incongrus ou banals, où se tisse une histoire collective. Et comme la géographie n’est jamais inerte, elles donnent aussi à entendre des témoignages de ceux qui habitent les lieux et agissent sur eux. Enfin, les feuilles de route vous proposent une bibliothèque idéale, faite de livres (films, revues, spectacles...) rares, drôles, pertinents, éblouissants, qui donnent des forces, enrichissent nos jours, changent la perspective.

Périphéries
Site sous Spip
et sous licence Creative Commons
RSS